Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plateforme 2016

  • 1 commentaire Imprimer

    Succès du rassemblement de dimanche contre la corruption !

    Nous étions plusieurs milliers réunis en assemblée populaire, dimanche, place de la République à Paris. 

    Grand succès ! Jusqu’à huit heures du soir, les interventions orales se sont déchaînées.

    Les participants sont venus en représentants du ras-le-bol général contre cette République de ripoux, contre ces politiciens à l’arrogance inouïe qui se gavent tandis qu’ils ordonnent au peuple tous les sacrifices sur les droits hérités des anciennes générations de lutteurs et de combattants.

    L’atmosphère était chaude, le sentiment de révolte assumé et partagé sous les applaudissements.

    En accusation : la cupidité des élus, les liens d’argent entre politiciens des partis bourgeois et oligarques capitalistes, la corruption comme système de gouvernement.

     

    Fillon, menteur, voleur !

    La nation est un corps malade, pourrie à la tête. François Fillon est un des représentants exemplaires de cette société gâtée par le toujours plus de fric de l’exploitation salariée, du vol et du pillage des caisses publiques.

    Ce zozo qui programme sous sa présidence les 48 heures comme seule limite légale au temps de travail, la baisse des salaires pour les (petits) fonctionnaires, les 500 000 suppressions d’emploi dans la fonction publique et les 100 milliards de réductions budgétaires dans les services publics (utiles) à la population, ce zozo de Fillon assume sans sourciller les privilèges qu’il s’est pour lui-même et sa famille octroyé !

    Le peuple a droit à travailler toujours plus pour des conditions de vie dégradée au nom de la compétitivité et de la raison économique de l’oligarchie. Et Fillon et les personnes de son espèce se créent des emplois grassement payés à zéro heure de travail effectif !

    Cet escroc de Fillon voudrait que l’ouvrier, l’employé, l’agriculteur, l’artisan, le retraité ne puissent plus bénéficier des remboursements de la sécurité sociale Il voudrait nous obliger à payer des assurances privées toujours plus cher au bénéfice de son ami de Castries et des autres actionnaires d’AXA.

    Fillon se soigne bien avec l’argent de nos impôts, l’argent de notre travail et de nos souffrances.

    Infect personnage.

    Nous ferons un exemple de ce Fillon !

    Le mouvement anticorruption va prendre de l’ampleur.

    Dans l’assemblée populaire de dimanche ont été énoncées des idées importantes, des grandes idées de grande portée.

    L’enrichissement personnel ne peut plus être un mobile d’engagement politique, « les élus doivent incarner la vertu », « les élus doivent être payés au salaire moyen ! » ! Nombreux ont revendiqué la transparence des budgets  et que les dépenses de tous les élus soient justifiées.

    Il a été dit aussi : « tous les élus qui ont trempé dans les affaires doivent être rendus inéligibles » ! « En prison ! » 

    Il a été dit aussi et répété par de nombreux intervenants : « les élus doivent être révocables ».

    Au-delà de la corruption des Fillon et autres noms bien connus de la droite et du PS, c’est l’ensemble du système construit sur des rapports d’exploitation qui a été mis en cause.

    Les politiciens se mettent au service de ceux qui ont le capital et déterminent leurs programmes et leur battage idéologique en fonction des seuls intérêts des différentes fractions patronales.

    Face aux règles de dictature de la démocratie représentative, ont été aussi énoncées les perspectives d’une démocratie directe, avec un pouvoir de décision qui reviendrait aux assemblées des travailleurs et des habitants avec des délégués élus selon des mandats impératifs.

    L’enthousiasme était donc au rendez-vous, autant que le dégoût pour les politiciens et leur système.

    En conclusion de l’assemblée de dimanche, il a été adopté l’action du 1er mars, une grande marche vers l’Assemblée nationale, contre la corruption et son système qui la nourrit.

    Donc, aussi bien qu’en Roumanie, le mouvement devrait s’amplifier !

     

    Avec vous !

    Dimanche prochain, nouvelle assemblée populaire sur les places !

    Mercredi 1er mars, en marche vers l’Assemblée nationale, en marche vers les citadelles du pouvoir bourgeois !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                                           

  • 0 commentaire Imprimer

    Justice pour Théo ! Révocation immédiates des policiers coupables et de leurs complices !

    En manif comme dans les quartiers populaires, c'est au nom de l'ordre que la police intervient. Mais de quel ordre s'agit-il ? Celui de la propriété bourgeoise !

    La police est un des instruments dont la bourgeoisie dispose pour mettre au pas tous ceux qui sont opprimés par les rapports d'exploitation, ceux qui subissent la galère du travail dur pour un maigre salaire et la misère du chômage de masse.

    Même si certains entrent dans la police en pensant qu'ils combattront le crime, reste que l'institution policière et la justice d'état n'inquiètent guère les criminels en col blanc. 

    La police matraque dans les quartiers populaires pour nous dissuader de passer à l'action, comme elle gaze dans les manifestations pour nous désorganiser.

    Et puisque les conditions de vie se dégradent pour la majorité de la population, la bourgeoisie se sait en danger. Alors elle charge ses médias et institutions de désigner l'ennemi intérieur et sa police de les traquer : les travailleurs immigrés avec ou sans-papiers, les chômeurs, les habitants des quartiers populaires, les squatteurs, les syndicalistes et tous ceux qui résistent face à l'ordre établi. Tout cela au nom de "l'état de droit" et de leur "République" !

    L'état d'urgence permanent est une des conséquences de cette situation. L'agression et les sévices sexuels perpétrés récemment par des policiers sur Théo, ainsi que la répression sur les militants pendant le mouvement contre la loi « travaille ! » en sont d'autres. Mais si nous laissons passer ça, si nous nous laissons faire, alors cela recommencera de plus belle !

    Nous devons traiter le mal à la source ! Il ne s'agit pas de rester cantonnés à la spontanéité des émeutes avant un retour programmé à la normale ! Toutes les fractions du peuple opprimé doivent s'accorder sur une stratégie commune !

    En 2005 quel dénouement après plusieurs semaines d'émeutes ? Les policiers qui ont poursuivi Zyed BENNA et Bouna TRAORE  jusqu'à la mort n'ont pas été inquiétés !

    La brutalité policière n'a connu aucun frein depuis ! Au contraire, celui qui était ministre de l'Intérieur à l'époque des faits est devenu président de la République un an et demi plus tard !

    De même à la fin du printemps 2016 le gouvernement a imposé sa loi travail à coup de matraque et de 49.3, sans que la majorité des travailleurs se mobilisent faute d'organisation et de projet révolutionnaire.

    Et hier comme aujourd'hui, une minorité -à l'image de François FILLON- se sait à l'abri de toute poursuite, tandis que nous, la grande majorité de la population, sommes à l'inverse précaires et incapables de nous défendre puisque désorganisés.

    Mais que cela ne nous décourage pas ! Car qu'y a-t-il de commun entre nous ? Nous sommes des travailleurs - avec ou privés d'emploi. Nous n'avons que notre force de travail pour survivre, c'est nous qui produisons les richesses dont ils profitent ! Et eux, qu'ont-ils en commun ? Ce sont tous des parasites qui se contentent au mieux des tâches les plus aisées à accomplir telle que la gestion du capital, ou au pire qui ne lèvent pas le petit doigt et se contentent d'amasser des millions ! 

    C'est là que nous devons frapper pour faire en sorte que le mouvement s'étende et ne se résume pas en quelques explosions temporaires et marginales ! La réappropriation des richesses que NOUS produisons doit devenir notre mot d'ordre !

    Pour la justice et l'égalité sociale ! Pour en finir avec le rackette des banques, les patrons, et leur état !

    Mobilisons-nous pour que les policiers coupables de ces actes barbares soient immédiatement révoqués de leurs fonctions et punis de même que leur hiérarchie ! Pour que ces exactions ne se reproduisent plus jamais !

    Par les manifestations et le blocage des points stratégiques de l'économie. Par la grève, par les comités d'usine, de quartier, d'autodéfense !

    Ni chairs à patron, ni chairs à matraque ! Les prolétaires contre-attaquent !

  • 0 commentaire Imprimer

    Politiciens menteurs, politiciens voleurs DEHORS !

    Un million d’euros détournés par Fillon ?

    Mais quoi de plus étonnant de la part d’un homme qui a construit sa carrière au service de l’oligarchie milliardaire ! Tel son ami Henri de Castries ancien PDG de la société d’assurance AXA et président du club Bilderberg qui réunit les plus grands hommes d’affaires et d’Etat du monde occidental et préposé à devenir ministre sous la présidence de Fillon.

    Si l’affaire Fillon est un scandale, que dire des actionnaires qui touchent sans travailler des milliards chaque année?

    Par définition le capitalisme est une économie de détournement de fonds public et la république française est depuis son origine à mille lieues de l’intérêt général. 

    Fillon s’est excusé? Nous nous fichons de ses excuses. La fortune des Fillon doit être expropriée. François Fillon doit être révoqué de l’ensemble de ses mandats et on doit lui interdire toute fonction de direction politique ou économique.

    À BAS LA RÉPUBLIQUE DU FRIC ET DE LA CORRUPTION ! Nous voulons des élus rémunérés au niveau du salaire moyen ! Nous voulons des élus révocables aux mandats impératifs !

    RETROUVONS-NOUS TOUS LES DIMANCHE À PARTIR DE DIMANCHE PROCHAIN À 15.00, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE À PARIS ET SUR LES PLACES DE TOUTES LES VILLES DU PAYS, MÊME HEURE MÊME JOUR POUR DÉNONCER LES POLITICIENS AU SERVICE DU CAPITAL !

  • 0 commentaire Imprimer

    Rassemblement de soutien aux salariés de la FNAC

    Depuis 48 jours, les grévistes de la FNAC des Champs-Elysées attendent que la direction ouvrent les négociations.

    Pour l'instant, toujours rien. 

    Nous vous proposons donc de donner de l'ampleur à leur mobilisation exemplaire ! 

    Retrouvons-nous nombreux devant la FNAC des Champs-Elysées mercredi 1er février à partir de 18.00  ! 

    Alors qu'un accord pourri a été signé au niveau national sur le travail le dimanche dans toutes les FNAC et que les Négociations annuelles obligatoires approchent, c'est l'occasion de passer à l'offensive sur tous les magasins de l'enseigne  ! 

    Que tous les salariés de l'enseigne s'engagent dans la mobilisation, y compris les franchisés !  Les profits de tous les magasins ne prennent-ils pas le même chemin vers la poche des mêmes actionnaires  ? 

    Collègues FNAC, passez le mot à vos collègues  !  Un mouvement de grève est engagé, élargissons ce mouvement autour de revendications communes  ! 

    -300 euros d'augmentation par la réduction de la rémunération des Pdg, directeurs et cadres supérieurs

    -la Cdisation des collègues en CDD et en intérim

    -le contrôle collectif des principaux intéressés sur les plannings

    -le refus de la généralisation du travail le dimanche

    -le maintien à 100 % des salaires pour les arrêts de travail et les congés maternité

    -l'élection par les travailleurs FNAC de leurs directeurs 

    -la définition de la politique d'entreprise par les salariés de la FNAC et les adhérents FNAC ! 

     

  • 0 commentaire Imprimer

    Soutien aux collègues de la FNAC des Champs Elysées !

    Ils sont en grève depuis plus d'un mois et demi !

    Ils sont salariés à la FNAC des Champs Elysés.

    Ils se battent pour la réévaluation de leur prime d'amplitude, la revalorisation de leur prime de sous-sol, le respect du maintien du salaire à 100% pour les congés maternité et accidents de travail.

    Ils exigent aussi une expertise sur l'air respiré par salariés et consommateurs.

    Pour le moment, la direction fait la forte tête.

    Elle espère que le salariés grévistes vont fatiguer et finir par abandonner. La direction de la FNAC voit que les représentants des syndicats de la FNAC, tous syndicats confondus, ne paraissent pas avoir l'intention de rebondir sur ce conflit pour généraliser la lutte aux autres magasins.

    La direction compte sur le pourrissement du conflit. 

    Nous avons d'autant plus de raisons d'appuyer les collègues de la FNAC aux Champs-Elysées !

    Il faut que les collègues sortent de l'isolement ! Les collègues des autres FNAC doivent embrayer sur la lutte des salariés des Champs-Elysées ! 

    C'était le sens de l'action de dimanche dernier sur la FNAC de Saint Lazare. Nous étions une centaine de soutiens pour interpeler collègues et clients.

    Il faudra réitérer ! 

    Dimanche prochain ?!

    Tous les collègues de la FNAC ont intérêt à faire de la lutte de leurs collègues des Champs, leur propre lutte pour l'augmentation des salaires, pour l'embauche des intérimaires et autres CDD en CDI, pour améliorer les conditions de travail dans tous ses aspects !

    Pour contribuer à la caisse de grève :

    http://www.lepotcommun.fr/pot/l4qbv5k5

     

     

  • 0 commentaire Imprimer

    Participe à la campagne d'organisation des salariés de McDo !

    Sur toute la région Ile de France, sur toute la France, nous vous invitons à contribuer à la campagne d'organisation des salariés de McDo initié par les camarades parisiens de Plateforme2016.

    Les objectifs : faire le lien entre tous les salariés qui sont engagés ou qui souhaitent s'engager pour changer leurs conditions de travail et de vie dans les restaurants de la chaîne et faire connaître nos perspectives plus globales de libération.

    Dans votre ville, dans votre quartier, vous connaissez sans doute un ou plusieurs restaurants de l'enseigne.

    Dans le cadre de cette campagne et pour faciliter les prises de contact, nous mettons un bulletin à la disposition des camarades de Plateforme et des collègues de McDo.

    Nous vous proposons de diffuser ce premier bulletin auprès des salariés des McDo de votre entourage.

    Contactez-nous si vous avez besoin du bulletin sur format papier.

    Ou laissez-nous votre mail que nous puissions vous envoyer la version électronique. 

    tél: 06 50 76 02 31

    mail : plateforme.perspectives2016@gmail.com